Avant toute chose, dites-vous bien que Rome ne s’est pas construite en 1 jour ! Pour moi il serait beaucoup trop ambitieux (et déraisonnable) de vouloir passer à la cosmétique bio du jour au lendemain. Pourquoi ? Déjà parce que vous n’allez pas jeter tout ce qui se trouve dans votre salle de bain pour tout acheter de nouveau en labellisé bio (vive le gaspillage et le coût !) et aussi parce que le choc serait trop violent. Oui parce qu’il faut savoir que les formulations bio sont différentes (odeur, texture, premier rendu). Une petite période de transition ne fera donc pas de mal !

J’ai travaillé 2 ans dans le secteur de la bio, et ma transition n’est toujours pas totale. Je pense qu’il faut faire preuve de souplesse et garder à l’esprit toutes nos améliorations (même les plus petites !), sans se jeter la pierre si nous n’arrivons pas à nous passer de certains produits qu’on adore.

Je vous donne quelques conseils pour passer à la cosmétique bio ! (Disclaimer : bien sûr je ne suis pas une professionnelle du domaine. Je vous donne ces conseils sur la base de ma propre expérience ! 😉).

passer à la cosmétique bio

Passer à la cosmétique bio : pourquoi ?

Si vous me lisez, j’imagine que c’est parce que vous êtes déjà convaincus de l’intérêt de passer à la cosmétique bio. Mais dans le doute, quelques arguments pour vous convaincre que c’est quand même plutôt une bonne idée d’y penser.

Des labels pour des produits de confiance

Pour commencer, les cosmétiques bio, quand ils sont labellisés, c’est des garanties sur leur composition et leur procédé de fabrication. En fonction des labels, on va avoir un certain pourcentage de produits bio ou naturels, une garantie qu’ils n’ont pas été testés sur les animaux, etc. et ça c’est top non ? Les labels les plus connus en cosmétique bio sont : Cosmos, Ecocert, Slow Cosmetique, label Vegan (n’hésitez pas à aller sur leurs sites pour en savoir plus sur leurs cahiers des charges).

Mais attention aux formulations

Après, la cosmétique bio, ne veut pas forcément dire que les produits sont très bien formulés, ni efficaces. Donc prenez le temps de regarder les compositions pour comprendre ces produits ou regarder les avis en ligne pour ne pas vous faire avoir. Misez sur des marques en qui vous avez confiance, renseignez-vous sur leurs engagements.

Passer à la cosmétique bio pour réduire son impact environnemental

Consommer bio, de manière générale, c’est aussi penser à l’environnement. C’est vrai concernant les cosmétiques dans le sens où passer aux cosmétiques bio avec leur composition moins chimique et leurs emballages souvent éco-conçus et avec moins d’emballages aura un impact moindre sur l’environnement qu’un produit standard rempli d’ingrédients issus de la pétrochimie et sur-emballés …

Le bio, bon pour la santé ?

Enfin, si on sait maintenant que manger bio réduirait les risques de cancer (voir étude publiée dans la revue JAMA), on peut imaginer que utiliser des produits bio et naturels sur sa peau et pour son hygiène sera forcément plus recommandé et respectueux de notre corps que de se tartiner de crèmes loin d’êtres clean…

Ce qui surprend avec les cosmétiques bio

Ce qu’on peut reprocher aujourd’hui aux cosmétiques bio sera principalement : leur odeur moins parfumée, leur moins longue conservation, leur moins longue tenue pour certains (hé oui, parce que moins de conservateurs chimiques!). Mais tout ça il suffit de s’y habituer non ?

Bref, les cosmétiques bio, pourquoi pas ?


Faites le tri et recyclez vos produits cosmétiques

Si vous êtes comme moi, alors vous avez accumulé des mois et des mois de produits cosmétiques. Que ce soit des cadeaux, des achats compulsifs par curiosité, des produits reçus dans des box, vous en avez amassé des tonnes.

Faites du tri dans vos cosmétiques

Commencez par faire le tri avec 3 bacs :

  1. les produits cosmétiques déjà ouverts,
  2. les produits jamais utilisés qui vous intéressent,
  3. les produits jamais utilisés qui ne vous intéressent pas.

Donnez à des proches ou vendez sur des sites ou dans des vides dressing les produits non entamés qui ne vous intéressent pas. Ça pourra même vous faire une petite cagnotte pour découvrir de nouveaux produits.

Gardez ceux qui vous intéressent pour les tester (on a dit progressive la conversion, alors ne mettez pas de côté des produits qui vous plaisent juste parce qu’ils ne sont pas bio).

Pour les produits déjà ouverts, vous pouvez les terminer normalement ou bien en recycler certains. Par exemple, pour ma part j’ai accumulé beaucoup de flacons de gels douche et des savons (je devrais mettre bien 2 ans pour tout terminer) mais j’aimerais faire plus attention aux produits que j’utilise pour la douche comme ma peau reste assez sensible. Je vais donc recycler mes gels douches en gels mains pour les passer plus vite.

Recycler ses cosmétiques

Quelques idées pour recycler ses cosmétiques :

  • Un gel douche trop agressif pourra faire un bon gel moussant pour les mains
  • Une huile d’été pour le corps pourra aussi servir d’huile pour les cheveux ou sur les cuticules
  • Un shampoing ou gel douche pourra servir à nettoyer vos tapis ou vos pinceaux à maquillage
  • Un gommage visage agressif pourra faire un bon gommage mains ou pieds
  • Une crème visage trop riche peut servir de crème pour le corps ou de masque à appliquer de temps en temps
  • Trop de parfums en tout genre ? Utilisez-les pour parfumer vos vêtements ou les tissus de votre appartement

Incorporez petit à petit de nouveaux produits dans vos routines

Testez et adoptez de nouveaux produits progressivement

Dans l’idée de passer sur une conversion progressive, pensez à intégrer de nouveaux produits bio et écologiques au fur et à mesure dans votre routine. Vous avez terminé votre crème de jour ? Tournez-vous vers un nouveau produit bio. Vous avez toujours voulu tester les disques démaquillants en tissus ? Achetez-en 1 ou 2 pour commencer et voir si ce type de produit vous convient (d’ailleurs c’est une super alternative pour partir en week-end ou en voyage pour éviter d’emporter son paquet de coton entier …). Vous voulez tester la cosmétique solide ? Personnellement, je suis toujours en phase d’apprentissage pour ce type de produit très particulier. J’avais acheté un déodorant solide que je trouve très efficace mais pas forcément pratique au quotidien (oui car il faut le mouiller, en s’en met plein les mains, … bref !). Au final, j’alterne entre mon déodorant habituel et le solide pour progressivement m’y habituer et prendre les bons réflexes. Au passage, les produits solides sont aussi super pratiques pour partir en voyage (pas de limite de 100ml dans les bagages cabines !).

Faites taire vos doutes !

Ce qu’il faut vous dire, c’est que certains produits vont vous surprendre par leur odeur, leur texture, ou même leur couleur. En bio, on utilise aussi beaucoup de produits bruts comme cosmétiques (des huiles végétales, des huiles essentielles, du beurre de karité, de l’argile …). Mais avec le temps vous apprendrez à vous y habituer alors ne laissez pas tomber ! Un exemple bête, j’ai voulu tester le dentifrice à l’argile (pourquoi ? Je ne sait plus … Ahah). A la première utilisation j’étais tellement déçue… Entre la couleur verte bizarre, le fait que ça ne mousse pas en bouche, le goût bien loin de la menthe fraîche, … Et à force de l’utiliser j’ai fini par complètement l’adopter et trouver bizarre les dentifrices industriels beaucoup trop chimiques.

En clair, prenez le temps d’intégrer de nouveaux produits bio à vos routines et à leur laisser une chance ! S’ils ne vous conviennent pas (ça arrive, j’ai moi-même découvert que j’étais allergique à l’Aloe vera) tant pis, mais laissez vos à-priori de côté, vous pourriez avoir à terme de belles surprises !


Consommez malin

Restez minimaliste

Le plus difficile dans ma situation, est d’arriver à rester minimaliste et ne pas accumuler trop de produits à tort et à travers, comme j’adore en tester plein. Je continue donc de découvrir de nombreux produits, mais quand je trouve le produit bio parfait, il éclipse définitivement les autres dans ma routine. C’est le cas de ma crème de jour Jonzac dont je vous parlais dans un précédent article. Pour consommer mieux, donc, essayez de vous restreindre à l’essentiel. Pas facile quand on aime la cosmétique … Perso, j’ai encore du mal. Mais finalement, en ayant adopté de nombreux nouveaux produits bio bruts, je me rends compte que j’ai bien plus de possibilités avec toutes les préparations cosmétiques maison que je réalise moi-même maintenant que je connais leurs bienfaits.

Cherchez les promos sur les sites spécialisés

Pour consommer malin, pensez aussi à votre porte monnaie. Repérez les ventes privées sur vos produits bio préférés et ceux que vous voulez tester et passez commande. Sur Ventes-Privées, Showroomprivé ou Beauté Privé (surtout ce dernier !) vous trouverez régulièrement des ventes dédiées à des produits bio avec des prix évidemment plus intéressants qu’en magasin. Il y a aussi des produits bien très sympa à petit prix comme la marque make-up Boho dont je vous avait déjà parlé.

Misez sur les cosmétiques bio solides et sur les grands formats

Vous trouvez quand même les cosmétiques bio trop chers ? Ça dépend ! Dans les magasins spécialisés bio, il y a de nombreux produits que vous trouverez en grand format ou avec des recharges. Le packaging se veut donc plus écologique (bien mieux le format 1L contre plusieurs formats 150 ml), et finalement vous payez souvent bien moins cher le prix au kilo. C’est le cas pour les gels douche et shampoings. Regardez aussi les quantités utilisables sur les produits solides (déodorants, shampoings, dentifrices, …) qui vont s’avérer plus économiques parce que vous les utiliserez plus longtemps. Tout comme les produits zéro déchets : disques démaquillants lavables par exemple. Quand on voit qu’un disque réutilisable peut coûter environ 1 à 2€ et être utilisé des centaines de fois contre 2€ un paquet de 70 cotons jetables, sur le long terme le calcul est vite fait pour l’environnement et pour votre budget.

Prenez le temps de consulter les prix de ces produits et de relativiser en comparant avec des produits conventionnels. Oui, passer à la cosmétique bio peut à terme vous coûter un peu plus cher mais il faut penser aux bienfaits pour votre peau et l’environnement.

Vous avez déjà, ou êtes en train de passer à la cosmétique bio ? Dites-moi tout en commentaire ! Et n’hésitez pas à ajouter vos conseils ! 🙏

Dites-moi aussi si ce format d’article vous plaît ! J’ai plusieurs autres thématiques en stock pour vous parler de consommation responsable ! 😉 Retrouvez mes articles green ici !

Commentaires